Réal Béland

RÉAL BÉLAND « Formule intime ! »

LE CALENDRIER DES SPECTACLES SERA ANNONCÉ SOUS PEU

 

Réal Béland marie avec succès humour absurde et créativité débridée depuis 30 ans.

 

Tout commence à la radio, son formidable terrain de jeu et d’improvisation, où il fait ses débuts à CIGB (Trois-Rivières) en 1996. Il coanime ensuite durant 11 ans plusieurs émissions phares à CKMF/NRJ et CKOI, notamment Yé pas trop tard, La gang de malades et Yé trop de bonne heure. Il fait aujourd’hui partie du panel régulier de l’émission Éric et les Fantastiques à ENERGIE.

 

Au début des années 2000, il monte seul sur scène et remporte le convoité prix de Révélation de l’année au Gala Les Olivier en 2001. À la même période, ses deux premiers albums, La bulle à Réal tomes 1 et 2, se démarquent à l’ADISQ, le premier se méritant un Félix, et le second, une nomination.

 

Son premier spectacle solo Réal Béland, le spectacle, lancé en 2002, est un triomphe : il est présenté plus de 350 fois en quatre ans. Quelques mois plus tard, Réal récidive avec le spectacle expérimental Simplicité volontaire dans lequel l’interaction avec le public est centrale. Au printemps 2013, il présente Une autre planète. Avec l’humour absurde qu’on lui connaît, Réal se déchaîne dans ses monologues comiques et aborde notamment les travers de la famille, l’industrie de la nostalgie, les aliments réconfortants et les maladies bizarres. Inspiré par notre société où le paraître semble toujours plus important que l’être, Réal multiplie les idées et sujets pour son quatrième spectacle très personnel et humain, Faire semblant. Avec sa vision particulière et hyper comique, l’humoriste aborde sa perception du futur et de l’évolution des réseaux sociaux, de la publicité omniprésente et du phénomène incontournable du vieillissement.

 

Parallèlement, Réal expose son point de vue décalé du monde sur toutes les tribunes. À la télévision, il conçoit et participe à plusieurs émissions d’humour et de variétés, dont Au-delà du Réal et Les cousins du vrai monde. Se glissant avec brio dans la peau de personnages déjantés, il campe à merveille le commentateur explosé du Wipeout québécois, le Rajat de Caméra Café et le Martin lunatique du film et de la série Les Boys.

 

En 2007, Réal passe derrière la caméra. À titre d’auteur et de coréalisateur, il signe la comédie Les voisins Dhantsu, le faux documentaire sur sa vie de rock star Live in Pologne, et la saga rocambolesque Kanah D’Ha diffusée à Super Écran en 2009. La même année, il devient l’un des animateurs vedettes de Ztélé en étant à la barre des Tripeux et de Réal dans mes rénos. Artiste touche-à-tout, il se lance à la conquête du milieu country avec son acolyte Dominic Paquet dans l’émission Les frères Béquet diffusée à Ztélé en 2015.

 

Plusieurs humoristes font aujourd’hui appel à lui à titre de metteur en scène, dont Dominic Paquet, Anthony Kavanagh, François Bellefeuille et Laurent Paquin. Il est également reconnu comme un excellent annonceur et narrateur pour la publicité et des projets d’animation.